On ne travaille plus de la même manière qu’il y a quelques années. S’il s’agissait d’avoir un emploi afin de subvenir à ses besoins, aujourd’hui on constate que l’épanouissement personnel supplante les revenus en termes d’importance. Dès lors, de nombreux salariés n’hésitent plus à opter pour la reconversion professionnelle, un excellent moyen de se réinventer et de s’épanouir.

Les questions à se poser

Choisir de quitter son travail, de changer de poste ou de vie, n’est pas une mince affaire. La reconversion professionnelle doit être le fruit d’une mûre réflexion car elle représente un bouleversement qui a des conséquences.

S’il est une qualité à avoir lorsque l’on décide de se reconvertir, c’est la motivation. Celle-ci peut correspondre à un besoin de changer de cadre de vie, d’avoir plus de temps, d’être plus autonome… C’est à chacun de définir d’où vient ce désir de changement. L’ennui au travail peut en être une, mais d’autres, comme une ambiance pesante ou une mauvaise expérience peuvent aussi se régler de manière moins radicale.

Reconversion Professionnelle

Faire un bilan

Les bilans de compétences permettent de comnnaître les atouts et les faiblesses que l’on possède et de définir un domaine idéal à cibler. Choisir de se reconvertir, c’est donc s’analyser mais aussi, souvent, participer à des formations, parfois reprendre des études et en cela la France ne manque pas de solutions (cours pas correspondance, cours du soir, formations professionnelles et continues..) ou encore opter pour un statut.

Celui d’auto-entrepreneur est particulièrement intéressant au point que différentes plateformes d’information apparaissent sur internet, prenant la forme de guide dédié à la reconversion afin d’accompagner tous les candidats à ce régime.

Près de la moitié des auto-entrepreneurs ont quitté leur travail avant de lancer leur entreprise, certains par volonté d’aller plus loin dans ce qu’ils ont appris, d’autres par soucis d’évolution ou simplement pour s’essayer à de nouveaux projets. Ce statut permet toutes les reconversions professionnelles tout en simplifiant les démarches à ceux qui tentent l’aventure. Ce régime est par exemple compatible avec le statut de demandeur d’emploi ou de salarié, permet de bénéficier d’aides financières…

Une fois le projet bien lancé, on peut tout à fait s’orienter vers un autre statut, il s’agit donc d’un excellent tremplin.

Comments are closed.

Post Navigation