Oser entreprendre pour réussir

Osez entreprendre !

Pour ceux qui s’intéressent à l’entrepreneuriat, la littérature américaine nous fournit un nombre incalculable de livres de coaching en tout genre. Si trois mots étaient à retenir de ces ouvrages, il s’agirait : d’échec, de créativité et de risque. L’exemple qui va suivre va illustrer ses notions. C’est l’histoire de Laurent Marx, un jeune entrepreneur de 29 ans.

La culture de l’échec

Laurent a 23 ans quand il décide de créer sa société. Force est de constater que monter sa boîte aussi jeune n’est pas chose commune. Parce que très tôt on nous élève dans la peur de l’échec, on finit par penser qu’il faut 10 ans d’expérience pour lancer son entreprise. Laurent en a décidé autrement. Il a saisi l’opportunité qui se présentait à lui en créant sa franchise avec  l’enseigne immobilière Solvimmo. L’histoire a pourtant mal commencé. Durant les 6 premiers mois, Laurent effectue un mauvais recrutement et doit faire face à des déboires commerciaux. Toutefois, l’échec peut constituer un véritable tremplin. Laurent a réussi à apprendre de ses erreurs et a remonté pente. Aujourd’hui il a ouvert une seconde franchise et les ventes sont au rendez-vous.

Le goût du risque

Osez entreprendre !

En devenant franchisé, Laurent est entré dans le cercle restreint des créateurs d’entreprise. L’une des qualités de ces hommes et femmes est la faculté à embrasser le risque. Risque financier car vous investissez de l’argent dans le projet. Risque personnel également car entreprendre peut rapidement vous couper du reste du monde. Vous devez vous investir à 200% pour réussir. Pourtant Laurent a tenté le pari de la franchise dans un secteur concurrentiel. De son côté, l’enseigne Solvimmo a pris le risque d’accueillir ce jeune diplômé avec peu d’expérience. Au final, l’aventure est une réussite pour les deux parties. Le réseau immobilier a même ouvert davantage son recrutement aux jeunes de moins de 30 ans.

Le sens de la créativité

La créativité n’est pas uniquement l’apanage des artistes et autres designers. L’innovation peut se loger dans nos réalisations quotidiennes. Cela signifie sortir des sentiers battus et agir autrement. Pour Laurent, il s’agissait avant tout de ne pas suivre la voie toute tracée qui s’offrait à lui. Diplômé d’une grande école, il aurait pu finir cadre dans une grande entreprise. Au lieu de cela, il a décidé de lancer son entreprise. Même dans son acte entrepreneurial, il a fait preuve de flair en optant pour un format qui n’est pas répandu auprès des jeunes, la franchise. Il cultive aujourd’hui cet état d’esprit en continuant à diffuser ses idées pour faire vivre son business.

La franchise est peuplée de concepts innovants et d’opportunités pour les jeunes entrepreneurs. Pas étonnant au final qu’on y retrouve les trois caractéristiques du succès ci-dessous : échec, risque et créativité. Alors, comme proposait un certains Steve Jobs : Think Different !

1 commentaire sur “Oser entreprendre pour réussir”

  1. Créer son entreprise est une expérience extrêmement enrichissante, que ce soit en franchise ou pas. C’est une aventure qui attire beaucoup de personnes qui souhaitent devenir indépendantes, et c’est pourquoi le système de franchise semble rassurant pour beaucoup, mais ce n’est pas toujours le cas ! Il y a énormément de choses à prendre en compte avant de se lancer, d’autant plus que l’apport financier est souvent important. Tout le monde ne rencontre pas le même succès que Laurent 🙂

Les commentaires sont fermés.