Le portage salarial est un régime spécialement créé pour les personnes exerçant une profession libérale. Bien que sa naissance date de quelques années avec la loi n° 2008-596 du 25 juin 2008, il continue jusqu’à maintenant de faire couler beaucoup d’encre. Il est effectivement vanté comme le meilleur statut pour les individus voulant travailler de manière indépendante.

Qu’est-ce qui fascine tant avec le portage salarial ?

Le portage salarial a été institué quand les législateurs ont remarqué la situation précaire des travailleurs indépendants. Les particuliers qui s’y lançaient ne jouissent pas d’une bonne protection sociale. Par ailleurs, leur revenu varie beaucoup selon la demande. Un travailleur peut être sollicité par les grandes entreprises pour des missions temporaires. Puis, ils sont remerciés quand la firme n’a plus besoin d’eux. La famille de ces gens souffre de cette situation. Les revenus ne sont pas stables, ce qui rend impossible l’épargne ou encore l’accession à de meilleures conditions de vie.

Le portage salarial permet aux personnes travaillant en indépendant de profiter des mêmes avantages qu’un salarié ordinaire. En effet, l’entreprise porteuse se charge de la facturation des services offerts par le travailleur, reçoit les payements des services rendus auprès de la clientèle et paye un salaire au porté. La réglementation du portage salarial protège les arrières du particulier qui n’a qu’à s’assurer du bon déroulement de la prestation. C’est son unique obligation pour avoir un salaire à la fin du mois. Néanmoins, les méthodes de calcul de ce revenu dépendent des relations contractuelles organisées entre la personne portée, la société de portage et les futures sociétés. Quoi qu’il en soit, la loi oblige les établissements porteurs à verser une somme supérieure ou égale au SMIC.

Jouir de beaucoup de liberté avec le portage salarial

Pour résumer, on peut déduire que le travailleur devient un employé de la société de portage. Toutefois, il faut savoir qu’il n’aura pas à travailler à plein temps dans la plupart des cas. L’agence porteuse ne fait appel à lui qu’en cas de besoin. Il a donc tout le temps de se consacrer à sa famille ou à ses loisirs. Un travail temporaire lui sera affecté de temps en temps.

Néanmoins, pour assurer un salaire convenable, l’individu porté ne doit pas s’appuyer sur l’entreprise de portage. Il peut éventuellement chercher des clients de son côté pour en confier le recouvrement à l’établissement plus tard. Certaines sociétés appliquent une rémunération variable et offrent un montant supérieur au SMIC si le porté est très plébiscité. Pour choisir une agence de portage salarial, il faudra bien se pencher sur les frais de gestion. Ces charges seront effectivement déduites des recettes générées par les prestations assurées par le porté. Si ces frais sont élevés, la personne portée recevra un salaire moins intéressant. Pour dénicher les offres de portage les plus intéressantes, les travailleurs indépendants peuvent consulter la Toile. De plus en plus d’agences y présentent leur formule. Les personnes intéressées n’auront qu’à consulter leur site web pour savoir de quoi il s’agit. Les particuliers peuvent par exemple découvrir quelles sont les professions portées par l’établissement.

Comments are closed.

Post Navigation