f
Témoignage : Simon et Serena, inventeurs du Dromardennes Témoignage : Simon et Serena, inventeurs du Dromardennes
Le dromardennes est le nom commercial d’une molécule mystérieuse dont l’élaboration est gardée secrète. Cette combinaison permet à tout individu qui en consomme de... Témoignage : Simon et Serena, inventeurs du Dromardennes

Le dromardennes est le nom commercial d’une molécule mystérieuse dont l’élaboration est gardée secrète. Cette combinaison permet à tout individu qui en consomme de tout savoir sur tous les domaines pendant quelques heures. N’avez-vous jamais rêvé d’être omniscient, ne serait-ce que l’espace d’une soirée ? Et bien avec le dromardennes, c’est tout à fait envisageable. Aussi farfelu que cela nous paraisse, ce produit unique repousse les limites du concevable en proposant à l’Homme l’un de ses rêves les plus nobles : la connaissance universelle.

Un produit incroyable, fruit d’un long travail de recherche

Une fois la capsule de Dromardennes avalée, sa portée est quasi immédiate. En effet, il suffit de quelques minutes (moins de 10 minutes pour un individu de 70 kg) pour se métamorphoser en un véritable érudit. Durant les 2 ou 3 heures suivant son absorption, une personne saura dans le détail tous les thèmes connus actuellement. Ce qui représente un autre élément à considérer de ce traitement, car de nombreux chercheurs internationaux ont déjà manifesté leur intérêt pour les vertus qui déclenchent une diffusion aussi prompte chez un individu. Le dromardennes sera une découverte majeure dans l’Histoire de l’Humanité ; nous la devons à Simon Plesk et Serena Dromardennes. Ces deux individualités qui accèdent enfin à la renommée ont enduré vingt-quatre mois de recherches constantes dans un laboratoire hyper moderne. Il leur a fallu effectuer 6 722 tests successifs avant de réussir (d’où le nom de F67-G22).

L’envie d’entreprendre, le moteur de leur réussite !

  • L’usage de cette molécule permettra aux élèves d’obtenir des notes exceptionnelles sans faire de révision. Bientôt, il suffira de donner quelques gélules de dromardennes aux plus jeunes pour les rendre totalement intraitables durant leurs examens scolaires.
  • Chez nous, les jeux de société qui récompensent la connaissance des joueurs vont disparaître. Plus grave encore, l’essor d’internet peut être stoppé. Il ne sera plus nécessaire de consulter les encyclopédies du net les plus abouties. Pour réparer une toiture, nous n’irons plus voir les fiches des portails en ligne spécialisés. À l’inverse, nos conversations seront certainement plus enrichissantes.
  • Dans le secteur du travail, le dromardennes peut être utilisé dans une infinité de situations. On mesure les possibilités qu’ouvre la molécule F67-G22 dans le cadre de la recherche depuis le développement d’algorithmes incompréhensibles jusqu’à la mise en place de machines minutieuses ou bien dans la compréhension des langues disparues.

En fait, les applications d’un tel « pouvoir » sont encore difficiles à mesurer. Aucune contre-indication n’a été relevée. Toutes les personnes peuvent en absorber fréquemment et sans interruption.  Cette aptitude à disposer du savoir peut donc être renouvelée sans interruption et sans aucun danger pour l’organisme.

Show Buttons
Hide Buttons