Les avantages et inconvénients des différents types de contrats d’entreprise

Les avantages et inconvénients des différents types de contrats d’entreprise

Le contrat de travail est un document qui lie deux parties (employeur et employé) pour l’exécution d’une tâche moyennant rémunération. Généralement, il est écrit et présente les conditions (période, qualification, salaire, etc.) dans lesquelles la collaboration se déroule. Il existe plusieurs types de contrat de travail et chacun d’eux a ses avantages et aussi ses inconvénients.

Le contrat à durée déterminée (CDD)

Le contrat à durée déterminée est un contrat dans lequel la date de fin de réalisation d’une mission est précisée à l’avance. Pour les employeurs, il offre une meilleure flexibilité, vu qu’il permet de répondre à un besoin urgent. La société n’a pas à s’engager à long terme et peut y recourir pour une exécution temporaire.

A lire aussi : Les défis auxquels font face les avocats en droit de succession et comment les surmonter

La masse salariale reste maîtrisée, mais l’inconvénient est que vous payerez une indemnité à la fin du contrat. Pour le salarié, le CDD offre une protection parce que votre employeur ne peut pas vous licencier avant le terme défini. Sauf en cas de faute grave, vous avez la garantie d’aller au bout du contrat et donc, les chances de rupture sont faibles.

De plus, le salarié bénéficie de primes et des avantages (jours fériés, frais de transport, etc.) accordés aux autres qui sont par exemple en CDI. Toutefois, l’inconvénient est que le CDD ne permet pas de se construire une véritable carrière professionnelle. Vous ne pouvez pas vous projeter à long terme, car la période est courte. Ce qui implique une baisse de motivation et d’implication.

A découvrir également : Respecter les obligations légales en matière d'hygiène et de sécurité au travail : les clés de la réussite

Le contrat à durée indéterminée (CDI)

Le contrat à durée indéterminée est considéré comme un contrat normal et général dans le cadre d’une relation professionnelle. Contrairement au précédent, il ne comporte pas une clause d’échéance, le moment où il prendra fin n’est pas spécifié. Pour une entreprise, le CDI est une bonne idée pour limiter le risque de turn-over et avoir une certaine stabilité au niveau du personnel.

La société ne paie pas de prime de précarité ou d’indemnité. Cependant, le contrat à durée indéterminée présente un manque de souplesse. Pour l’employé, il a l’assurance de bénéficier d’une source de revenu pérenne et peut se projeter sur le long terme.

Cette garantie lui sera utile pour signer des contrats de bail ou souscrire un prêt bancaire. Néanmoins, c’est un engagement contraignant qui vous oblige à verser une indemnité si vous abandonnez votre poste.

Le contrat de travail temporaire (CTT)

contrats d'entreprise

Il est souvent assimilé au CDD, car une entreprise opte pour le CTT pour la satisfaction d’un besoin temporaire et dans une période limitée. L’avantage pour l’employeur est que le processus de recrutement et les formalités administratives sont simplifiés. C’est aussi une solution très souple quant aux modalités de rupture de contrat, et ce, même avant la fin du délai initial.

Cependant, le CTT présente un inconvénient économique, car le coût d’une embauche via cette forme est plus important, comparativement au CDD. Pour les employés, le contrat de travail temporaire est une alternative efficace pour cumuler et diversifier les expériences professionnelles.

Vous allez enchaîner les petits boulots, découvrir d’autres métiers et acquérir au fur et à mesure des compétences. Votre capacité d’adaptation est accrue du fait que vous changez les environnements et aussi les postes. Le principal inconvénient d’un CTT est relatif à la précarité parce que votre emploi et vos revenus sont irréguliers.