Quel est l’avantage de créer une SCI familiale ?

Quel est l’avantage de créer une SCI familiale ?

La société civile immobilière est un arrangement qui permet de gérer un patrimoine immobilier, de le faire fructifier, et d’en bénéficier. À la création, l’associé unique détient 100% du capital de la SCI. Ainsi, il est totalement libre de décider de ce qu’il souhaite faire de l’immeuble. Cette société regorge plein d’avantages que l’on ne peut ignorer. En voici certains.

La sélection d’un dirigeant

C’est une bonne idée de créer une SCI familiale. Cela vous permet de partager les responsabilités en ce qui concerne la gestion du patrimoine familial. Dans la plupart des cas, l’un d’entre vous devra agir en tant que gérant. En fait, le gérant représente l’entreprise et il est le principal interlocuteur des autres personnes concernées. Il gère les actes d’ordre administratif et comptable.

A lire aussi : Auto-entrepreneur : quelles démarches pour la reconversion professionnelle ?

Cette initiative permet au reste de la famille de gagner du temps et de la certitude. En effet, les concernés ayant désigné un gérant à la tête du patrimoine, n’auront plus à s’inquiéter en ce qui concerne la bonne gestion des biens. Cela leur permet alors de gagner du temps et de s’investir beaucoup plus dans leur vie personnelle.

Le maintien du patrimoine

La SCI familiale favorise la conservation de patrimoine et la succession. En effet, une SCI familiale permet d’optimiser l’utilisation des biens familiaux et de les protéger. Elle garantit à chacun des membres de la famille une part de la propriété des biens familiaux. Si un des membres souhaite vendre sa part, il doit en informer les autres et obtenir leur accord.

A découvrir également : La barquette alimentaire : un outil plus que jamais indispensable pour les cuisiniers

Le but principal des sociétés civiles immobilières familiales reste d’empêcher la dislocation des biens familiaux. Toutefois, les bénéficiaires, entre eux, ont tendance à se partager les biens. Un bien familial reste un sujet d’affection et de souvenir. Pour cela, il reste précieux aux yeux de certains. La SCI se charge alors de conserver de tels patrimoines sur de longs termes, afin que la gestion soit commune.

Les avantages fiscaux

Une SCI familiale est une société civile immobilière. C’est un type d’entreprise utilisé pour gérer des biens immobiliers. Il est possible d’avoir plusieurs associés, ce qui permet de ne pas être tenu responsable des dettes de la société, sauf si l’on a personnellement autorisé l’engagement de ces dettes. Les avantages fiscaux d’une SCI familiale sont très intéressants, surtout quand plusieurs membres de la famille participent régulièrement à sa gestion.

Dans un contexte TVA, la SCI familiale n’est pas concernée. À moins que les cas suivants se présentent. S’il s’agit d’une location de stationnement ou dans le cas de la location nue de local commercial et industriel.

Une transmission plus simple des biens immobiliers

La SCI familiale vous permet de transmettre votre patrimoine et vos biens immobiliers sans payer d’impôt. Il faut dire que la plupart des personnes qui décident de transmettre leurs biens à leurs héritiers n’ont pas envie de payer d’impôts lorsqu’elles le font. Mais la SCI familiale est plus qu’une simple succession au décès des propriétaires.

Dans le cas d’une transmission par exemple, vous pourrez choisir de transmettre la SCI familiale à un seul des membres de la famille. Les autres membres pourront conserver une partie des parts sociales.

En plus d’éviter la transmission directe des biens immobiliers à certains héritiers, la SCI familiale permet d’éviter la transmission de l’actif et du passif. En effet, si vous décidez de créer une SCI familiale, les héritiers ne seront pas tenus de prendre en charge le passif de la société. Ils devront simplement continuer à payer les charges sociales et fiscales.

Le droit des associés à changer le capital social de la SCI

Dans la société civile immobilière, le capital social peut être modifié, c’est-à-dire qu’il est possible de l’augmenter ou de le diminuer. Il est ainsi possible de décider d’apporter de nouveaux investisseurs à la société, ou de réduire ses parts. Toutefois, il faut savoir que la modification du capital social peut entraîner des conséquences. En effet, toute modification doit rester dans le cadre des statuts de la société.

Les portes économiques de la SCI

La SCI peut être actionnaire ou associée à une ou plusieurs entreprises. Le but final est d’obtenir une certaine indépendance par rapport aux banques. Avec un service de gestion locative, la SCI gère les revenus du propriétaire et de ses associés pour les mettre à leur disposition.