Quels sont les points forts du métier d’architecte d’intérieur

Quels sont les points forts du métier d’architecte d’intérieur

Le métier d’architecte d’intérieur fait appel à l’agencement et à la décoration d’intérieur. Ce professionnel considère votre environnement et l’habitation ou le logement mis à sa disposition pour vous proposer des aménagements en fonction de vos souhaits. Comme vous pouvez aisément l’imaginer, il y a de nombreux avantages à travailler comme architecte d’intérieur, mais lesquels ?! C’est ce que nous allons voir ensemble ci-dessous, confirmant à toutes celles et tous ceux qui y songent que prendre des cours d’architecture comme ici est vraiment une bonne idée de filière à plusieurs titres !

Une rémunération intéressante

Après avoir mis de côté l’aspect passionnant du métier et les débouchés offerts par le secteur, toute personne qui s’intéresse à un métier quel qu’il soit est toujours curieuse de savoir ce qu’elle gagnera comme rémunération en contrepartie de son travail.

Lire également : PLV en magasin : quels sont les supports qui fonctionnent ?

En règle générale, quel que soit son statut, de salarié ou d’entrepreneur, la paie à laquelle il peut prétendre est généralement avantageuse. Il faut préciser aussi que l’architecte d’intérieur est un professionnel que l’on sollicite aussi bien pour des projets de particuliers que pour des projets conséquents auprès des professionnels. De fait, à partir du moment où il a acquis la notoriété et l’expérience de plusieurs années d’exercice il a généralement un agenda bien chargé et donc une rémunération particulièrement attractive.

Ainsi et pour être un peu plus précis, un architecte d’intérieur salarié peut s’attendre à un salaire compris entre 2 100 et 2 500 euros par mois. Après avoir acquis plusieurs années d’expérience, son salaire peut atteindre les 2 600 à 3 800 euros en rémunération brute par mois.

A découvrir également : Quels sont les avantages / inconvénients de la procédure de sauvegarde ?

Lorsqu’il est un entrepreneur, les données changent complètement. À partir de là, le tarif varie en fonction des travaux à effectuer.

Les honoraires des architectes d’intérieur qui exercent avec un régime d’indépendant quel qu’il soit sont le plus souvent facturés à l’heure lorsqu’ils concernent les petites missions de conseil. Il en est de même pour les études préliminaires. Ils peuvent aussi être fixés à la journée ou à la demi-journée.
Ensuite, le tarif au mètre carré peut être appliqué. C’est le cas pour des transformations simples d’intérieur. Ici, le professionnel tiendra compte de l’état du logement et de nombreux autres points. Du côté de la personne qui fait faire les travaux, il faudra s’attendre à débourser entre 200 euros à 1 500 euros par mètre carré.
Enfin, un architecte d’intérieur peut faire un devis sur la base d’un pourcentage du coût du chantier. Vous vous en doutez, cette option intervient lorsque les clients doivent effectuer de gros travaux. Le pourcentage est perçu sur le total des dépenses faites par le client auxquelles l’architecte peut ajouter des frais supplémentaires.

L’évolution de la carrière, la diversité des missions et le réseau

Après avoir suivi des cours d’architecture et avoir validé ces derniers sur le terrain en ayant satisfait les responsables de son agence, l’architecte d’intérieur peut très rapidement monter en grade. Il peut alors être mis à la tête d’une équipe ou être chargé de la supervision de travaux.

Pour faciliter encore ses perspectives d’évolution, il peut également choisir de se spécialiser dans un domaine pour faire valoir des compétences plus pointues ou pour évoluer dans un domaine qu’il affectionne plus particulièrement comme la possibilité de devenir chef de secteur, concepteur paysagiste ou même scénographe.

Il peut aussi faire l’option de se rapprocher des grandes entreprises internationales en s’intéressant au design de produits, à la communication ou à l’urbanisme.

Il peut même faire de l’aménagement de travaux publics s’il a l’intention de travailler dans ce domaine. Par ailleurs, l’architecte d’intérieur est souvent un touche-à-tout. En témoigne la diversité de toutes les missions qu’il peut mener à bien. Ce sont entre autres :

  • les plans et les esquisses ;
  • les jeux de lumières et de volumes ;
  • la sélection des bons matériaux pour la réalisation des différents projets ;
  • la prise en compte des considérations de chaque client.

Ces tâches exigent de l’architecte d’intérieur qu’il soit à la fois polyvalent et très curieux. Il doit s’intéresser à son environnement, à son entourage et au passé autant qu’aux évolutions plus récentes dans sa discipline, pour pouvoir s’inspirer de tout cela à la fois et sélectionner efficacement chaque chose qui peut l’aider dans ses missions. Même si aujourd’hui la plupart des réalisations se font par ordinateur, il doit aussi dans l’idéal posséder des talents de dessinateur, ne serait-ce que pour réaliser facilement des esquisses lors des premiers échanges avec les clients.
Son travail lui offre enfin la possibilité de rencontrer assez de monde et de pouvoir rapidement mettre sur pied un réseau professionnel conséquent. Cela lui permet de savoir exactement qui contacter pour tel ou tel projet.