f
Quel coût pour devenir Auto-entrepreneur ? Quel coût pour devenir Auto-entrepreneur ?
Le statut auto-entrepreneur est un régime simplifié de l’entreprise individuelle. Il permet de créer plus facilement une entreprise à but lucratif, en profitant de... Quel coût pour devenir Auto-entrepreneur ?

Le statut auto-entrepreneur est un régime simplifié de l’entreprise individuelle. Il permet de créer plus facilement une entreprise à but lucratif, en profitant de démarche administrative et de procédure fiscale simplifiée. Trois catégories d’activité sont concernées par ce statut. Il s’agit en effet des activités commerciales, artisanales, et libérales. Combien vous avez besoin pour acquérir le statut d’auto-entrepreneur ?

Quels sont les frais au démarrage de l’activité ?

Pour la création de toute société ou entreprise, plusieurs démarches administratives sont obligatoires. Ces démarches vous permettront de légaliser vos activités et de respecter les lois prescrites.

A lire également : Pourquoi louer des bureaux en coworking ?

Frais d’immatriculation

Les frais d’immatriculation des auto-entreprises sont gratuits. Cependant, des frais peuvent s’appliquer en fonction de votre secteur d’activité. C’est ainsi que vous avez la possibilité de suivre un stage de préparation à l’installation si vous exercez une activité artisanale. Le coût moyen est de 200 euros. Au cas où vous seriez un agent commercial, l’immatriculation au registre spécial des agents commerciaux coûtera 27 euros.

Frais d’ouverture de compte bancaire

Comme toute entité, les auto-entreprises ont l’obligation d’avoir un compte bancaire dédié à leurs activités. Ce compte permettra à l’auto-entrepreneur de gérer ses fonds. Il lui permettra aussi de mettre en sécurité les avoirs financiers de l’entreprise. Par ailleurs, les frais d’ouverture d’un compte bancaire varient d’une banque à une autre. Ces frais varient généralement entre 15 et 40 €.

A lire également : Entretien sur la recherche d'emploi et ce qui fait d'un employeur un bon employeur

Frais de souscription à l’assurance professionnelle

Généralement, l’exercice des activités doit être couvert par un contrat d’assurance professionnelle. Ce contrat d’assurance permettra de dédommager les clients et de prévenir plusieurs problèmes auxquels votre entreprise sera confrontée. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle la majorité des Français préfèrent traiter uniquement avec les auto-entrepreneurs. Vous devez alors souscrire à une assurance avant même le début de votre activité. Le montant de la souscription est proportionnel à votre chiffre d’affaires.

Frais d’adhésion à un dispositif de médiation de la consommation

Ces frais concernent les auto-entrepreneurs dont les produits ou services s’adressent à des particuliers. Les frais d’adhésion sont obligatoires depuis le 1er janvier 2016. Ils varient entre 10 euros à plusieurs centaines d’euros par an. Vous avez la possibilité de choisir votre médiateur. Mais, ce dernier doit être référencé par la Commission d’Évaluation et de Contrôle de la Médiation de la Consommation.

Qu’elles sont les cotisations sociales de l’auto-entrepreneur

Le payement des cotisations sociales débute dès la création de l’auto-entreprise. La cotisation sociale représente 12,8 % du Chiffre d’affaires (CA) pour les activités de vente et assimilés. Pour les activités de prestations de services artisanales et commerciales et de services libérales, elle représente 22 % du CA. Il est possible que les cotisations sociales soient réduites de 50 %. Ces cotisations sont prévues pour diverses situations.

Quels sont les frais facultatifs ?

Pour avoir plus de visibilité et une grande notoriété, vous devrez prévoir les frais de création de votre identité visuelle. L’identité visuelle comprend votre logo, des flyers et aussi des cartes de visite. Les frais pour avoir tous ces éléments varient entre 30 euros et 1500 euros. Vous devez aussi prévoir les frais de création de votre site internet ainsi que les achats et investissements.  

Show Buttons
Hide Buttons