Entreprises : que prennent-elles en charge lors d’un déménagement ?

Entreprises : que prennent-elles en charge lors d’un déménagement ?

Que l’on déménage près de chez soi ou dans une autre région, cette étape entraîne du stress. Alors que de nombreuses démarches sont à effectuer, il faut aussi penser à poser des jours de congé afin de terminer les cartons et déménager le plus sereinement possible. Mais que prennent en charge les entreprises de leur côté ?

Que dit la loi ?

Si le déménagement est la conséquence d’une mutation et que votre contrat de travail contient une clause de mobilité, vous êtes dans l’obligation de vous y soumettre légalement parlant. En revanche, rien n’impose à une société de prendre en charge le déménagement, à moins que cela soit noté dans le contrat. Dans le cas où il n’y aurait pas de clause de mobilité, il faut savoir que c’est la convention collective qui prime. Il est donc possible qu’une entreprise doive alors participer ou financer totalement un déménagement. D’autre part, certaines conventions proposent une prime en cas de licenciement ou de démission suite à une mutation ayant donné lieu à un changement de domicile. Il faut aussi garder à l’esprit que ce genre de situation laisse apparaître un semblant de bon sens de la part des employeurs. Par exemple, il n’est pas rare que des évolutions de carrière soient mises en valeur via des primes ou des aides et que le déménagement soit pris en charge par l’entreprise.

A découvrir également : Comment choisir un cadeau d’anniversaire ?

L’employeur peut-il prendre en charge certains frais ?

Dans le cas où vous habiteriez dans la métropole lyonnaise et qu’une mutation vous obligerait à partir dans un autre coin de la France, engager un déménageur à Lyon pourrait être une bonne solution. D’autant plus que le congé déménagement n’est pas inscrit au Code du Travail. Néanmoins, il reste rare qu’il ne soit pas mentionné dans les accords collectifs. Rémunéré, il peut durer entre un et plusieurs jours, ce qui permet de s’installer sans pour autant subir une perte de salaire. 

Il est aussi possible qu’un employeur accorde une prime de déménagement. Bien que non obligatoire, elle peut permettre de couvrir des frais annexes. Son montant dépendra généralement de la taille de l’entreprise, mais aussi du poste qu’un employé occupe au sein de celle-ci. Et pour les mutations à l’international ou de longue distance, il arrive que des sociétés aient recours à une agence de relocation. Ce sont alors des professionnels qui s’occupent de chercher un nouveau logement, mais aussi de réaliser les inscriptions scolaires et de trouver un nouvel emploi pour le conjoint.

A découvrir également : Comment choisir son prestataire logistique ?

Est-il possible de négocier avec son entreprise ?

Bien sûr, il reste possible de négocier certaines conditions avec son employeur. Il s’agit aussi d’une manière de fidéliser les employés et d’attirer de nouveaux talents pour les dirigeants d’entreprises. Rien ne vous empêche donc de tenter le coup, notamment si vous deviez déménager loin. Mais pour ne pas prendre de court votre chef, pensez à vous rapprocher du pôle des ressources humaines. Présentez aussi plusieurs devis réalisés par des déménageurs professionnels, afin d’appuyer votre discours. Et dans le cas où aucune prime ne serait envisagée, essayez de négocier d’autres compensations, à l’exemple d’une indemnité pour compenser le coût de la vie.