Systèmes d’alarme : les différents types et leur fonctionnement

Systèmes d’alarme : les différents types et leur fonctionnement

Le système d’alarme est sans doute l’un des dispositifs de sécurité les plus plébiscités par les entreprises. Il trouve son importance dans le contexte actuel marqué par un taux de cambriolage et de tentatives d’effractions qui reste élevé dans l’Hexagone. Un tel système est spécialement conçu pour identifier toute entrée non autorisée dans un site sécurisé ou dans un bâtiment. Quels sont les différents types de dispositifs d’alarme pour une entreprise ? Comment fonctionnent-ils ? Comment les installer ? Comment les utiliser efficacement ?

Les différents types de systèmes d’alarme pour une entreprise

Pour répondre à tous les besoins des entreprises, les fabricants ont créé différents types de systèmes d’alarme. On note notamment l’alarme sans fil, l’alarme filaire et l’alarme GSM.

A lire aussi : Quelle agence artistique dans le Var pour l'animation du spectacle de magie pour noël

Alarme sans fil

L’alarme sans fil, à l’image des modèles figurant parmi les solutions de MyConnect, est parvenue à s’imposer comme étant le nouveau standard sur le marché. Ayant trouvé sa place dans bien des entreprises, ce dispositif est constitué :

  • d’une centrale d’alarme,
  • d’une sirène d’alarme,
  • d’une série de détecteurs,
  • d’un ou plusieurs claviers.

Ces éléments dialoguent entre eux par le biais d’un réseau radio sécurisé. Sa technologie sans fil facilite ainsi significativement son installation tout en le rendant évolutif, flexible et discret. En fonction des besoins du chef d’entreprise, ce dernier peut faire concevoir son système d’alarme en y ajoutant ultérieurement d’autres composants. Il peut par exemple le compléter avec un transmetteur GSM, des caméras de surveillance, des sirènes d’alarme déportées, un transmetteur IP ou d’autres détecteurs.

A lire aussi : Acquérir un CRM multicanal auprès d’un éditeur spécialisé pour satisfaire au mieux ses clients

Alarme filaire

L’alarme filaire est encore utilisée dans certains milieux professionnels. Sa particularité tient au fait que ses différents composants sont reliés entre eux via un réseau filaire : boîtier central, détecteurs, sirène… Bien qu’étant moins flexible, discrète et esthétique que son homologue sans fil, elle offre des garanties intéressantes en matière de fiabilité dans la mesure où les câbles sont en parfait état. Elle ne risque pas d’être sujette à des tentatives de brouillages. Son installation se révèle néanmoins fastidieuse. Notons qu’une alarme filaire peut accueillir des composants sans fil, auquel cas il devient un dispositif d’alarme hybride.

système d'alarme pour entreprise

Alarme GSM

L’alarme GSM est un dispositif sans fil fonctionnant via un réseau mobile. Il est généralement composé d’un transmetteur téléphonique GSM fonctionnant grâce à une carte SIM, d’une centrale d’alarme, d’un ou plusieurs capteurs et d’un ou plusieurs claviers. Un tel dispositif permet d’alerter le chef d’entreprise par appel téléphonique automatique ou SMS pré-enregistré en cas d’intrusion. D’autres personnes désignées par l’entrepreneur peuvent en même temps recevoir l’alerte sur leur téléphone mobile.

Le système d’alarme GSM est aussi fiable du fait que le réseau GSM ne risque pas de faire l’objet de tentatives de brouillage. De plus, il est possible de le contrôler à distance. Puisqu’il utilise la technologie sans fil, il est évolutif.

Alarme connectée

Aussi appelée alarme IP, l’alarme connectée est un système sans fil intégrant une centrale qui est munie d’un transmetteur IP. Cette centrale est connectée au réseau internet au sein de l’entreprise. C’est par le biais de ce réseau que les communications s’établissent entre l’entrepreneur, les capteurs/détecteurs et la centrale d’alarme. Il faut savoir que cette dernière peut être contrôlée à distance, notamment depuis un smartphone, une tablette mobile ou un ordinateur (fixe ou portable) par l’intermédiaire d’une application mobile.

Comment fonctionnent les systèmes d’alarme et comment les installer ?

Le principe de fonctionnement d’un dispositif d’alarme s’avère relativement simple. Il s’articule plus exactement en trois phases, dont la détection, l’analyse et l’alerte. À partir du moment où l’un des capteurs/détecteurs identifie un événement suspect, il signale automatiquement la centrale d’alarme via une liaison filaire ou sans fil (réseau radio, réseau mobile, réseau internet). Ce module se charge ensuite de traiter l’information ainsi reçue et de l’analyser avant d’envoyer ou non le signal d’alerte. Ce dernier peut prendre la forme d’une sirène d’alarme, d’un SMS, d’une séquence vocale préenregistrée diffusée comme un appel téléphonique, d’une notification pour application mobile…

Le contrôle ainsi que le paramétrage de la centrale d’alarme se fait directement sur l’interface qui y est intégrée ou par le biais :

  • d’un clavier déporté installé généralement près des entrées,
  • d’une télécommande,
  • d’une interface PC,
  • d’un appareil mobile (smartphone, tablette…)

Pour ce qui est de l’installation, la première étape consiste à déterminer les emplacements des différents composants. Il s’agit ensuite de mettre en place les détecteurs, la ou les sirènes, les claviers et le boîtier central à leur emplacement respectif. Si le système d’alarme est filaire, alors l’étape fastidieuse de la liaison entre ses éléments constitutifs est obligatoire. On doit faire en sorte que l’installation soit la plus discrète possible. Quand tout est en place, on n’a plus qu’à paramétrer l’alarme et la tester. Pour que la mise en place du dispositif d’alarme se fasse dans les règles de l’art, on ne doit pas hésiter à laisser un professionnel s’en occuper.